Vallée du Rhône

SUD

Delacroix Kerhoas

par Michel Delacroix et Thibault Kerhoas

AOP Côtes du Rhône

Ce domaine de 8 hectares est situé dans la partie gardoise de la vallée du Rhône, à Théziers. Michel Delacroix est un pionnier du bio puisqu’il convertit l’exploitation familiale dès 1973. Aujourd’hui c’est son neveu Thibault qui reprend le flambeau et produit des cuvées pleine de finesse. Les vins du domaine sont labellisés Nature et Progrès, un label bio particulièrement exigeant. À la cave, les fermentations se déroulent grâce à l’utilisation de pied de cuve ce qui permet de limiter les doses de soufre.

La cuvée Sauvignon blanc

Le Sauvignon voit le soleil et pourtant il reste délicat, frais, avec une exceptionnelle palette aromatique citron, bergamote, litchi, ananas. Cette cuvée me régale avec un vieux comté.

L’avis de Réjane

Le domaine Delacroix Kerhoas est un vrai coup de foudre viticole. Michel et Thibault, mes voisins à Théziers, forment un duo charismatique et complémentaire. Michel est un vigneron atypique, passionné et passionnant, dont l’engagement se nourrit de son goût pour la musique et la nutrition. Thibault, son neveu, poursuit son travail avec grâce et conviction. Il donne une orientation proche de la biodynamie à son vignoble et il cultive également des fruits, en agriculture biologique bien sûr, qu’il revend par l’intermédiaire d’un réseau Amap dont il est membre fondateur.

Domaine de la Porte Rouge

par Bernard Friedman

AOP Châteauneuf-du-Pape

L’exploitation de Bernard Friedman compte près de trois hectares répartis en six parcelles de Grenache, Syrah et un petit peu de Mourvèdre sur un terroir de galets roulés par le Rhône, symboles de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, star de la vallée du Rhône méridionale.
Après une première carrière de négociant, virage à 180° pour Bernard qui décide de reprendre le domaine. Il convertit la Porte Rouge à l’agriculture biologique. Les sols sont travaillés mécaniquement, sans aucun désherbant chimique.

La cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge

La Porte Rouge est un Châteauneuf-du-Pape de belle facture. Le bouquet est complexe, les notes de fruits rouges s’associent à des arômes subtils de pin et de garrigue. En bouche, on boit du velours : les tanins sont fondus et soyeux. Les notes de fruits rouges côtoient des arômes plus réglissés.

L’avis de Réjane

Bernard Friedman est un vigneron qui impressionne par la qualité et le sérieux de son travail. Il gère seul ses vignes et sa cave avec une grande minutie. La terre est labourée sans désherbant chimique, les engrais sont naturels, avec des apports de fumier animal.
Bernard travaille de petits rendements. Les parcelles sont vinifiées séparément et seules les meilleures sont conservées dans l’assemblage final. Il en résulte des vins précis, gourmands et très équilibrés.

Château Juvenal

par Sébastien Alban

AOP Ventoux

Le Château Juvenal est situé à Caromb, au pied du Ventoux et au cœur de l’appellation du même nom. C’est une propriété d’une trentaine d’hectares, née de l’association du couple Anne-Marie et Bernard Forestier avec Sébastien Alban. Sébastien vinifie pour la première fois en 2011 avec l’aide du célèbre œnologue Philippe Cambie.

La cuvée Ribes du Valat blanc

Un excellent vin blanc très harmonieux. Un très joli bouquet d’arômes et un vin juteux. Le bois est présent mais parfaitement maitrisé. Je le marierais bien avec de la gastronomie japonaise.

L’avis de Réjane

Ce qui m’a tout de suite plu au Château Juvenal, c’est l’esprit d’équipe : Sébastien gère les vignes et le chai avec beaucoup de professionnalisme et d’humilité, Mathieu, pour le commercial, est un ambassadeur engagé, et chacun semble apporter sa pierre à l’édifice pour produire des vins profonds et élégants. En outre, j’apprécie particulièrement l’appellation Ventoux. Située au cœur du Vaucluse, elle offre des vins charpentés et équilibrés avec des rapports qualité/prix hyper séduisants.

Château de Saint Cosme et Forge Cellars

par Louis Barruol

AOP Gigondas et Côtes du Rhône, IGP Principauté d’Orange et Finger Lakes AVA

Le château de Saint Cosme est un domaine pluriséculaire : Louis Barruol représente la 15ème génération de vignerons. Situé au cœur de l’appellation Gigondas, le terroir est une mosaïque géologique due au grand bouleversement qu’a représenté l’apparition des Dentelles de Montmirail. Saint Cosme se situe exactement au point de croisement de deux failles géologiques, dans un microclimat froid et tardif : l’équilibre, la fraîcheur et la finesse caractérisent les vins.

Infatigable entrepreneur du vin, Louis Barruol a acquis un domaine au bord du lac Seneca, dans les Finger Lakes, dans l’état de New York. A Forge Cellars, il produit du Riesling et du Pinot noir.

La cuvée Les Deux Albions

Dès le premier nez, ce Côtes du Rhône est élégant, avec des notes florales de pivoine et de rose. La bouche est tactile et veloutée, avec une longueur exceptionnelle. Les tannins sont grenus et laisse présager un  très beau vin de garde. À déguster avec une belle pièce de viande.

L’avis de Réjane

Saint Cosme a acquis une notoriété internationale grâce au talent et à la curiosité de Louis Barruol. Passionné d’histoire, il est parvenu à cultiver l’héritage transmis par les générations qui l’ont précédé, sans ne jamais se laisser écraser par le poids des traditions. Musicien, polyglotte, il joue la partition des vins sur les cinq continents. Président du syndicat de l’appellation, il a grandement participé au renouveau qualitatif des vins de Gigondas, dont les meilleurs exemples tendent vers la fraicheur et la finesse plus que vers la puissance. Vigneron en bio chez lui, il veille à protéger la biodiversité de ce terroir dominé par le « mont merveilleux » que sont les Dentelles.

Château Simian

par la famille Sergier

AOP Massif d’Uchaux, Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape

Le Château Simian se situe à Piolenc, dans le Vaucluse.

La famille Sergier, épaulée par Pierre Chaupin à la vinification, a fait sienne l’adage « on ne commande la nature qu’en lui obéissant ». Et la nature le lui rend bien. Les 30 hectares de vignes sont cultivés en biodynamie pour produire des vins d’un incroyable rapport qualité prix.

La cuvée Le traversier Châteauneuf-du-Pape blanc

J’ai eu un vrai coup de foudre pour ce vin blanc d’une grande élégance, assemblage de Grenache blanc, de Roussanne, de Clairette et de Bourboulenc. Il s’agit d’un vin complexe, avec des notes de fleurs blanches et de miel. En bouche, beaucoup de rondeur et une légère sucrosité n’empêchent pas une finale fraîche aux notes de verveine. C’est un vin que je bois avec un beau poulet rôti.

L’avis de Réjane

J’ai eu un véritable coup de cœur pour les vins du Château Simian que j’ai dégustés à l’aveugle lors d’un concours. Je les trouve plein de personnalité, tout particulièrement les cuvées de blancs.
Lorsque je me suis rendue au domaine, j’ai rencontré une équipe passionnée, bien trop occupée dans les vignes pour tenir un discours commercial formaté.

Château Cohola

par Jérôme Busato et Cheli Alberca

AOP Sablet, Côtes du Rhône

Château Cohola, c’est quatre hectares de vignes répartis sur 15 terrasses exposées plein ouest dans le superbe massif des dentelles de Montmirail, sur la commune de Sablet, dans le nord du Vaucluse.

C’est aussi le rêve devenu réalité de Jérôme Busato et de sa femme Cheli Alberca qui, après avoir créé Maison Rouge, une maison de négoce spécialisée dans le commerce international, font désormais « leurs » vins.

Acrostiche de Cor Hominis Laetificat (en latin : « réjouit le cœur de l’homme »), le domaine produit, en agriculture biologique, des vins qui reflètent leur terroir : provençal, généreux, mais avec de la fraîcheur.

La cuvée Sablet blanc

Très gros coup de coeur pour cette cuvée, qui est un assemblage, avec une forte majorité de Viognier et un peu de Grenache blanc. Le nez, puissant, se décline en notes de fougère, de violette et de réglisse avec des touches briochée. En bouche, une fraicheur désaltérante apporte de l’ équilibre à ce vin.

L’avis de Réjane

Comme avec beaucoup de vignerons du catalogue, notre collaboration est née d’une rencontre humaine. J’ai rencontré Jérôme lors d’un voyage rocambolesque aux États-Unis !
C’est un très grand œnologue qui vinifie pour de belles maisons mais qui est resté simple et curieux. Avec Cheli, ce sont des travailleurs acharnés et des gens pleins d’humanité. Ils produisent des vins d’une grande élégance avec à la fois beaucoup de matière et de fraicheur. Je suis ravie de les représenter dans la sélection de Vins d’Avenir car ils comptent parmi les références de Sablet.

Domaine Wilfried

par Wilfried et Réjane Pouzoulas

AOP Rasteau, Cairanne et Côtes du Rhône

Réjane et Wilfried Pouzoulas, sœur et frère, possèdent 32 hectares répartis sur les communes de Rasteau et de Cairanne, dans le Vaucluse. L’exploitation est certifiée en agriculture biologique depuis 2012 mais elle est cultivée selon ces principes depuis plus de vingt ans. Peu interventionnistes, Wilfried et Réjane cherchent à produire des vins fins et fluides, sur le fruit. Les vendanges sont manuelles et les vinifications se déroulent en cuves béton. Le domaine n’a recourt qu’aux levures indigènes et utilise le soufre avec parcimonie.

La cuvée Rasteau

Le Rasteau 2016 est un vin incroyablement racé, un des plus élégants de la sélection Vins d’Avenir. Les tanins sont présents mais veloutés. C’est un vin complexe, parfumé, avec des arômes provençaux de thym et de garrigue. La longueur en bouche est extraordinaire. Un vin de gastronomie à garder (dix ans ne devraient lui poser aucun problème) … ou à boire tout de suite !

L’avis de Réjane

Réjane et Wilfried comptent parmi les très belles rencontres de la sélection de vignerons. J’ai été charmée par le contraste entre leur simplicité, leur chaleur, et le parti pris résolument moderne de leur travail. Ils produisent des vins aériens et digestes. Une finesse qui se retrouve jusque dans le graphisme de leurs étiquettes. La gamme est très bien construite : avec seulement six vins, il y en a pour tous les goûts et tous les prix.

NORD

« Si le vin »

par Sylvain Badel

AOP Condrieu et Saint-Joseph

« Si le vin » est situé à Peaugres, dans l’Ardèche, à mi chemin entre Lyon et Valence. Les vignes sont réparties entre les communes de Serrières et de Limony. Sylvain Badel a repris une partie du domaine familial en 1998. Au départ coopérateur, il crée ses propres cuvées en 2010. Aujourd’hui, les vins rouges sont issus de l’agriculture biologique et les parcelles de blancs sont en conversion. Le domaine est composé de 4 hectares en appellation Saint-Joseph et Condrieu et de 2 hectares en IGP des Collines rhodaniennes.

La cuvée Promesse

Promesse est un Saint-Joseph qui rend honneur à son terroir granitique et sublime la Syrah. Les parcelles utilisées pour cette cuvée sont plantées en altitude, ce qui lui confère une tension surprenante. C’est un vin très délicat que je marierais bien avec un vieux cantal ou une viande délicate comme du canard ou du lapin. C’est un Saint-Joseph d’un exceptionnel rapport/qualité prix.

L’avis de Réjane

Sylvain Badel est un vigneron talentueux et courageux. Il a effectué un travail titanesque sur des coteaux abruptes pour améliorer les sols de ses vignes, qui sont travaillées sans insecticides ni herbicides. Sylvain perfectionne son travail de vinificateur et, grâce à une grande curiosité et une vision moderne du métier, il gagne en confiance d’année en année. Pour preuve : en 2018, il n’a pas utilisé une goutte de soufre ajouté en cave.
J’ai également été touchée par la sensibilité de Sylvain et son attachement à sa filiation, qu’il distille subtilement dans les noms de ses cuvées : « Éternel » est un hommage à son père parti trop tôt, « Promesse » fait référence à celle faite à son grand-père de reprendre le domaine. Promesse tenue.

Domaine Belle

par

AOP

La cuvée

L’avis de Réjane