Coquin de Sort

La famille Bonnard n’avait pas créé de nouvelle cuvée depuis 2008 et le défi leur tenait à cœur. « Nous sommes très intéressés par la biodynamie et créer une cuvée sans soufre me semblait être un premier pas » m’explique Amélie. Les raisins proviennent de la fameuse parcelle « michto » où s’épanouissent les plus belles Syrah du domaine. Cépage réducteur, la variété se prête particulièrement bien à la vinification sans soufre. Il en résulte un très joli jus, précis et élégant. Il n’était en effet pas question d’élaborer un vin déviant. Raison pour laquelle ils ont préféré ajouter des levures exogènes. « Si le vin réagit bien, nous laisserons les levures indigènes faire leur travail au prochain millésime » précise Amélie.

Le nom de la cuvée, Coquin de Sort, souligne la prise de risque, la part d’inconnu à vinifier sans soufre. C’est aussi un pied de nez au sort qui s’est un peu acharné sur le Mas Baudin ces derniers temps (incendies, problèmes d’approvisionnement de bouteilles, de capsules, etc.). Chez les Bonnard, on préfère en rire qu’en pleurer.

Le Vin de copains du domaine Wilfried

Avec la vendange 2022, le Vin de copains du domaine Wilfried fêtera ses dix ans. « Lorsque nous avons créé cette cuvée, nous nous sommes inspirés des vins de Loire et du Beaujolais qui parviennent à offrir des rouge légers et souples. Nous souhaitions un vin frais et accessible, facile à déboucher lorsqu’une soirée entre amis s’improvise. Aujourd’hui il existe beaucoup de vins dans cet esprit mais il y a une dizaine d’année, dans le Sud, nous étions peu nombreux. » me raconte Réjane Pouzoulas qui gère le domaine avec son frère Wilfried.
Pour représenter la convivialité de ce jus fermenté, Réjane et Wilfried travaillent avec un artiste et choisissent de faire cohabiter sur l’étiquette leur tribu. « Il était important pour nous d’y mêler famille et amis. L’étiquette commence par les noms de nos parents et de nos enfants et se termine avec ceux de nos grands-parents. Au centre, ce sont ceux de nos amis et du personnel, indissociable de notre travail. »
Pour parvenir à un vin rouge aussi souple et léger, le domaine procède à des macérations courtes, une vinification en levures indigènes et avec des doses de soufre homéopathique. Assemblage de Cinsault et de Grenache, le Vin de copains offre un nez floral avec des notes de grenade et une très belle buvabilité.
Cette cuvée est un succès puisqu’en 2022 le domaine ambitionne de produire 8 000 bouteilles, dix fois plus qu’en 2012 !